E-mailImprimerExport ICS

Jeudis de la Transition

Event

Title:
Jeudis de la Transition
When:
Jeu, 19. octobre 2017, 20:30 h - 23:30 h
Where:
,
Category:
Conférences
Created by:
com45110

Description

Peut-on s’en remettre aux ONG environnementales en matière de transition écologique ?

C’est à cette question que nous tenterons de répondre en nous intéressant à ce que sont et font les ONG environnementales (en particulier les plus importantes, Greenpeace, WWF, etc.).
Avec l’intensification de la catastrophe écologique, l’influence des organisations non gouvernementales n’a cessé de progresser. Les ONG ont ainsi pris depuis les années 1990 un poids financier et symbolique qui les a transformées en interlocutrices incontournables dans les conférences internationales ou en partenaires/opposants influents d‘États et de multinationales. A travers six principaux registres d’actions (l'action coup-depoing, l'action militante de terrain, le lobbying direct ou indirect, l’expertise (l’étude, le conseil), l'action judiciaire et l'information), elles se sont vues assignées des rôles variées. Elles sont ainsi devenues lanceuses d’alertes, informant l’opinion publique sur les enjeux environnementaux, ou avocates de populations (humaines ou non-humaines) confrontées à de graves atteintes à l’environnement. Elles se trouvent souvent en situation de devoir accompagner, à leur corps défendant, des modèles socio-économiques néfastes pour les écosystèmes et les sociétés. Cela n’est pas sans poser des problèmes éthiques à leurs membres et dirigeants… et interroge sur l’impact réel de leurs actions.
Face au sentiment d’instrumentalisation et d’inefficacité dans les réponses qu’elles apportent à la catastrophe écologique, une rupture au sein du monde des ONG est récemment apparue. Certaines, ne croyant plus à la collaboration avec les gouvernements ou les entreprises, ont fait le choix de faire émerger, indépendamment des États et des organisations de la sphère marchande, un autre référentiel non gouvernemental mentionnant les inégalités Nord-Sud, proposant des alternatives localisée et mettant en avant des revendications éthique, de justice sociale et environnementales nécessitant de changer de système économique et social. Ces propositions, interdisant toute action simple de greenwashing, s’inscrivent dans un processus de réappropriation des territoires et des savoirs, voie très prometteuse d’instauration d’un rapport à la Terre/terre, fondé sur le respect de tous les êtres qui y vivent.

 

affiche 10 2017


Venue

Location:
Espace Florian